Rodrigues et l’Église

Ile Rodrigues

Avec une population de 40 000 habitants dont 97% de religion catholique, l’île Rodrigues est située à 600 km au nord est de l’île Maurice.

Armoirie de Rodrigues
Armoirie de Rodrigues

Ile Rodrigues

    • Capitale: Port Mathurin
    • Gouvernement: Rodrigues Regional Assemly
    • Superficie: 110km2
    • Population: 40,000 hab.
    • Monnaie: Roupie mauricienne

Une économie précaire

Avant les années 70, ses habitants vivaient essentiellement de l’agriculture et de la pêche. Une grande période de sécheresse a touché l’île de 1973 à 1978, apportant un changement radical dans le mode de vie de la population. La force laborieuse du pays a été employée par l’État pour des travaux d’infrastructure non directement productifs. Cette situation a fait développer une nouvelle mentalité qui consiste à ne plus faire d’efforts pour la production. Car la classe laborieuse était assurée d’un emploi dans le gouvernement.

Aujourd’hui le gouvernement n’embauche plus massivement et il n’y a pas de grosses entreprises pour absorber la masse de jeunes sur le marché de l’emploi. Ce qui fait qu’ils sont nombreux à quitter Rodrigues pour s’installer de manière temporaire a l’île Maurice, entraînant de fait pas mal de problèmes au niveau social et familial. Le développement de l’artisanat et des petites entreprises de transformation ainsi qu’un secteur du tourisme naissant constituent les éléments qui peuvent aider à faire advenir une croissance économique soutenue.

Situation politique

Les Rodriguais ont voté pour la première fois en 1967. De 1976 a 2000 l’île était administrée par un ministère dans le gouvernement mauricien. C’était devenue une tradition qu’un des élus de l’île soit nommé ministre de Rodrigues dans le cabinet ministériel à Maurice. Le 12 octobre 2002 l’île a accédé au statut de l’autonomie avec une assemblée régionale composée de 18 membres élus. L’exécutif est présidé par un Chef commissaire avec un cabinet de 6 autres commissaires ayant des attributions spécifiques

Les premiers missionnaires résidents de Rodrigues : Fr Guerin, Père Wolff et Père Gandy.
Les premières sœurs filles de Marie arrivées à la Ferme
La confirmation à la cathédrale dans les années 45

L’Église à Rodrigues

L’Église Catholique a toujours eu une place importante dans la vie des Rodriguais.

Des 1761, quand l’abbé Guy Pingré visita l’île pour l’observation du transit de venus, il nota alors que tous ceux qui vivaient dans l’île professaient être chrétiens.

Début de l’évangélisation

En 1848, John Henderson, alors administrateur de Rodrigues, écrivit au secrétaire colonial que des notables de l’île avaient plusieurs fois réclamé la présence d’un prêtre catholique. Paul Grandcourt, un laïc, y fut d’abord dépêché en 1849 pour dispenser l’instruction religieuse, puis, le Père Laval, supérieur spiritain sous l’épiscopat de Mgr Allen Bernard Collier, y envoya le père François Thévaux c.s.sp. Celui-ci y fit un séjour de 6 mois, de novembre 1850 à mai 1851. C’était la première évangélisation de cette île. Il baptisa les natifs de Rodrigues, célébra 50 mariages et fit construire deux chapelles : l’une à Port Mathurin, et l’autre, à Saint Gabriel. Le prêtre forma, de plus, des catéchistes pour enseigner la doctrine chrétienne et présider aux prières. En décembre 1857 Mgr Collier se rendit Rodrigues. Ce fut la première fois qu’un évêque visitait l’île.

Construction de l’église de Saint Gabriel

Le 11 décembre 1929, un jeune spiritain, le père Eugène Legault, débarqua à Rodrigues. En se rendant à Saint Gabriel, il vit que le lieu de culte était trop petit. Il décida de faire construire une plus grande église avec le concours volontaire des Rodriguais. C’est ainsi qu’après la messe en plein air du 18 octobre 1936 célébrée par les pères Wolff et Legault, eut lieu la pose de la première pierre de la future ‘cathédrale’ de Rodrigues. Sa construction fut le résultat d’une généreuse coopération entre les Rodriguais. L’église fut consacrée en grande pompe par l’archevêque James Leen le 10 décembre 1939.

L’événement de cette construction a inspiré le metteur en scène français Jean Pierre Soussigne pour l’écriture d’une pièce de théâtre intitulée Histoire d’une cathédrale. La première représentation eut lieu en juillet 2007 devant les parvis de la Cathédrale.

Le pape à Rodrigues

Le 15 octobre 1989, l’Église à Rodrigues eut la joie d’accueillir S.S. le Pape Jean-Paul II. Ce fut un événement mémorable à l’occasion duquel les chrétiens ont participé massivement à une messe présidée par le Pape sur le stade de La Ferme. D’ailleurs, le stade et la rue principale de la localité portent aujourd’hui son nom.

Ordination épiscopale de Mgr Alain Harel
Mgr Alain Harel, Évêque de Rodrigues Mgr Alain Harel, Évêque de Rodrigues

Lorsque quelques années après, Mgr Maurice E. Piat a décidé de convoquer un synode diocésain, il a tenu à ce que la spécificité de l’Église à Rodrigues puisse s’exprimer à travers des commissions spéciales et même une assemblée spéciale du synode pour Rodrigues. L’excellent travail accompli par ces commissions et cette assemblée a abouti à cinq orientations spéciales pour Rodrigues qui ont été présentées à Mgr Maurice E. Piat le 15 août 2000.

L’élévation du Vicariat apostolique

En 1997 lors de la visite du Cardinal Tomko, alors Nonce Apostolique, feue Antoinette Prudence alors directrice du centre carrefour fit la demande pour que l’Eglise de Rodrigues soit reconnue comme une Eglise particulière par le Vatican. Trois ans plus tard, les chrétiens de Rodrigues firent la demande une seconde fois au moment de la remise du document synodal à Mgr Maurice E. Piat le 15 août 2000. Et c’est le jeudi 31 octobre 2002 que s.s. le Pape Jean Paul II a érigée l’île Rodrigues en Vicariat Apostolique. L’ordination épiscopale de Mgr Alain Harel comme premier Évêque du Vicariat Apostolique de Rodrigues eut lieu le 2 décembre 2002.

Vicariat apostolique de Rodrigues

    • Type de juridiction: Vicariat apostolique
    • Création: 31 octobre 2002
    • Affiliation: Saint-Siège
    • Siège: Saint-Gabriel, Rodrigues
    • Titulaire actuel: Mgr Alain Harel
    • Rite liturgique: Romain
    • Langue(s) liturgique(s): Créole rodriguais et français
    • Calendrier: Grégorien
    • Territoire: Île Rodrigues
    • Population totale: 40 000 ( 95% de catholique)